Le sauna traditionnel en lambris est une fabrication de type’’ sandwich’’. Les parois sont constituées des éléments suivants :

-          Lambris intérieur

-          Pare-vapeur en aluminium

-          Isolant thermique

-          Lambris extérieur

La structure interne de cette construction est faite de tasseaux de bois sur lesquels viennent se fixer par clous ou par vis, les lambris. L’isolation est placée entre ces tasseaux.

L’épaisseur des lambris a son importance pour une question de résistance et de longévité dans le temps Sur les saunas de qualité, elle se situe entre 14 et 16 mm. Pour le lambris, leur origine est primordiale. N’utiliser que des essences provenant des pays nordiques. Le bois y pousse plus lentement dans ces climats rudes. Il est par conséquent plus dense, plus isolant et plus robuste face aux fortes contraintes thermiques d’un sauna traditionnel.

Les Finlandais privilégient le bois local à savoir l’épicéa ou le pin. Mais il est aussi possible de fabriquer un sauna à base de tremble, d’aulne ou de cèdre.

Le pare-vapeur est indispensable. Son rôle est de bloquer l’humidité provoquée par l’évaporation de l’eau sur les pierre lors d’une séance. Sans lui, moisissures et mauvaises odeurs apparaitraient rapidement.

Pour ce qui est de l’isolant, le plus  répandu et le plus efficace est la laine minérale ou laine de roche. Il existe aussi des isolants dit écologiques pouvant convenir. A proscrire tout les isolants dérivés de la pétrochimie tel que le polystyrène. Chauffés, ils dégagent des vapeurs toxiques.

Le sauna professionnel est très souvent de type lambris avec isolation. Il est le mieux adapté aux utilisations intensives.  Il permet aussi d’être fabriqué sous forme de panneaux très simples à assembler. Son montage ne nécessite pas de compétence spécifiques.

De plus les formes spécifiques sont possibles, permettant ainsi de s’adapter à tous types d’installations quelque soit les dimensions, les angles et les hauteurs.