Concept de sauna différent

Certains se posent la question de la possibilité d’installer un sauna traditionnel à l’extérieur même s’il a été initialement conçu pour l’intérieur.

C’est en fait fortement déconseillé et nous allons vous expliquer pourquoi.  

La première raison c’est bien entendu l’étanchéité de la cabine. Lorsqu’il est conçu pour être en extérieur le sauna possède un toit avec une étanchéité pour éviter les infiltrations d’eau de pluie. Son toit peut être en pente ou plat mais avec système d’évacuation.  

Le toit d’un sauna d’intérieur n’a que pour rôle de maintenir l’intérieur chaud. Il n’est donc pas du tout résistant à l’eau.

Côté paroi, un sauna extérieur est toujours en bois massif. Un sauna avec des paroi isolés n’est pas adapté car il y  a risque d’accumulation d’humidité et d’eau entre les lambris intérieurs et extérieurs. A terme cela entraine une dégradation rapide de la construction.  

Mais cela ne signifie pas qu’un sauna massif pour l’intérieur peut s’installer en extérieur. La première raison est l’épaisseur des madriers le constituant. Le bois massif constituant l’unique rempart au froid, plus il est épais et moins il y aura de déperditions caloriques.

Saunas techniquement proches

Autre point : le plancher : un vrai sauna traditionnel d’intérieur n’a pas de plancher. Pour sa version outdoor, il est important qu’il en soit équipé pour l’isoler du froid du sol. Enfin, la tendance des saunas vitrées touche aussi les modèles extérieurs. Les fenêtres constituent une perte très importante de chaleur qu’il est indispensable de compenser par des poêles plus puissants.  Notre conseil à ce sujet c’est de limiter au maximum ces surfaces vitrées pour garder un confort thermique et une sensations de chaleur enveloppante.