Sauna sans plancher

L’authentique sauna traditionnel ne possède pas de plancher et cela pour plusieurs raisons.

Tout d’abord pour une question d’hygiène. En effet, au niveau du sol, la température du sauna n’excède pas 30°C. A cette température les bactéries ne sont pas tuées. Or un plancher en bois  est une véritable éponge à microbes en provenance des pieds nus mais aussi de la sudation. Cette ambiance chaude et humide est propice au développement de champignons, rien de souhaitable dans un sauna.

L’autre raison est une question de facilité d’entretien. Lorsqu’une cabine de sauna est installée sur un sol carrelé, son nettoyage est simple et rapide. Le sol est d’ailleurs la seule partie de la cabine à nettoyer régulièrement.

Pour un sauna professionnel ouvert au public l’hygiène est déterminante tant pour les utilisateurs eux-mêmes que pour la réputation et donc la fréquentation de l’établissement.

Sauna avec plancher

Il y a pourtant des saunas traditionnels présents sur le marché avec un plancher en bois. Il est d’ailleurs assez amusant de constater que ces saunas sont tous fabriqués en Chine. A tel point que c’est un des moyens pour déterminer la provenance d’un sauna lorsqu’elle n’est pas clairement mentionnée. Une des raison de la présence d’un plancher dans ces saunas, c’est leur fragilité. Le socle participe à la tenue et à la rigidité de l’ensemble des parois et du toit.

Il y a toutefois une exception : Le sauna extérieur a lui, forcément toujours un plancher. Le vide entre le dalle et le sauna limite la remontée du froid.  Il est donc important de le protéger avec un caillebotis en PVC pour éviter qu’il se salisse rapidement.

Découvrez tous nos articles sur le sujet dans notre rubrique Guides sauna