La haute fréquence en institut de beauté

Il existe plusieurs techniques permettant de corriger ou d’atténuer les marques du temps laissées sur le visage. La chirurgie esthétique n’est pas toujours la meilleur réponse. Invasive, non sans risques et onéreuse, elle reste un recours souvent redoutée.

Parmi les techniques douces ayant faits leurs preuves, le traitement par haute fréquence est un procédé proposé par une très grande majorité de salons d’esthétiques.

Fonctionnement de la haute fréquence esthétique

Le principe est basé sur les ondes à hautes fréquences. Ces dernières, lorsqu’elles sont concentrés sur des points précis ont la particularité de stimuler la formation de collagène. La peau se tonifie et le collagène re-comble totalement ou partiellement les petits creux et ridules. Une chaleur avoisinant les 60°C dégagée par l’appareil peut provoquer de petites rougeurs. Elles s’estompent en quelques heures. L’élastine est lors de ce procédé également stimulée.

Il est généralement nécessaire de faire plusieurs séance de 30 à 45 minutes réparties sur quelques semaines. Leurs nombres dépend de la surface de peau à traiter et de la profondeur des marques à estomper.

La haute fréquence est essentiellement utilisée pour le visage mais aussi le cou. Elle peut sans aussi être efficace sur le ventre ou les cuisses.

La cliente est idéalement installée sur un fauteuil de soins permettant le réglage en hauteur et en inclinaison.

Les contre-indications sont peu nombreuses : Implants métalliques où qu’il soit dans le corps, implants synthétiques sur zones à traiter ou pacemaker.

La haute fréquence en esthétique existe depuis plusieurs dizaines d’années est sans danger. Elle a fait ses preuves et permet d’apporter une réponse simple et sûre aux traitements des ridules et petites cicatrices.