Réputé plus doux que le sauna, le hammam s'adresse à un plus grand nombre de personnes.

La chaleur dans un hammam est exclusivement produite par un apport de vapeur provenant d’un générateur de vapeur. Cette dernière est introduite dans la cabine en un ou plusieurs endroits par des buses métalliques. Bien que l’eau se vaporise à 100°C, la température d’un hammam plafonne aux alentours de 55°C. 
Cette température cumulée à une hygrométrie de 100% provoque rapidement une sudation importante. L’air est baigné d’un nuage de vapeur participant à cette ambiance mystérieuse et relaxante.  
Mais attention cet effet de vapeur ne peut se produire que dans une structure carrelée ou en matière plastique. Le bois aurait pour effet d’absorber la vapeur et de se détériorer rapidement. Pas question donc de marier générateur de vapeur et sauna ou de vouloir bénéficier des deux techniques de chauffe dans une cabine en bois.
La plupart des générateurs de vapeur permettent l’adjonction de senteurs. Sous formes liquides elles sont automatiquement mélangées à la vapeur avant d’être libérées dans le hammam. Il existe une multitudes de parfums comme la menthe, le pin, l’eucalyptus, les agrumes, etc…
Les bénéfices du hammam, de sa température et de son humidité sont nombreux : un effet relaxant en premier lieu, permettant de faire le vide et de reprendre conscience de son corps. La transpiration permet d’expulser les toxines, de nettoyer les pores de la peau. Ainsi adoucie, elle est idéalement préparée à un peeling pour éliminer les cellules mortes et à l’application de soins.
Une séance au hammam c’est aussi tout un rituel enchainant bains, rafraichissements et massages.