Entretien d'un sauna

Il est fréquent que parmi les utilisateurs ou les heureux possesseurs d’un sauna, la question de l’hygiène et de l’entretien se pose. Il est en effet légitime de s’interroger sur la prolifération de bactéries dans un air chaud et humide.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, un sauna est un endroit naturellement très sain et propre. En effet les bactéries ne survivant pas à des température au delà de 65°C c’est même un pièce presque aseptisée.
A tel point que dans les temps anciens, le sauna était la pièce où les femmes accouchaient.

Pourtant certains industriels et commerçants profitant de la crédulité du consommateur proposent des produits nettoyants pour sauna traditionnel. La plupart évidemment chimique. Certains vont même jusqu’à vendre des liquides nettoyant à base de chlore (javel) ! Un véritable non-sens ! Cela va à l’encontre des bienfaits potentiels du sauna. Respirer des vapeur de chlore lors d’une séance de sauna revient à se faire plus de mal que de bien. Pour ceux qui en doutent, rappelons que le chlore est utilisé comme arme chimique depuis plus de 100 ans. Il tue les bactéries et les hommes également. Même à faible concentration un produit chimique n’est pas sans risque. Son utilisation répétée et régulière a des conséquences sur la santé.

Bien sûr le nettoyage du sol reste nécessaire pour éliminer la poussière et autre impureté amenée de l’extérieur. Il est conseillé d’utiliser des produits biologiques.

Pour préserver l’aspect des banquettes et éviter qu’elles ne ternissent sous l’effet de la sueur, il est préconisé d’utiliser une serviette suffisamment longue pour y poser également les pieds.

En conclusion n’utilisez jamais de produits issus de l’industrie chimique pour l’entretien de votre sauna. Seul le sol a besoin d’être légèrement nettoyé avec de l’eau ou un produit biologique.

Ces conseils valent pour un sauna traditionnel fabriqué dans les pays nordiques… le vrai, pas celui fabriqué en Chine avec un sol en bois !

bain sauna
Guides achatPolitique juste prixLivraison transporteur
Deamande information
FacebookTwitter    Google+

Modes paiement