Quel bois pour un sauna infrarouge ?

Un sauna infrarouge est fabriqué à base d’un matériau naturel : le bois. Il constitue l’essentiel de la cabine : le plancher, les parois et le toit.
L’essence de bois sélectionnée n’a pas d’incidence sur l’efficacité du sauna ou du ressenti pour les pratiquants. La seule règle est d’utiliser du bois sec pour éviter toute déformation ou fissure au fil des utilisations. 

Les caractéristiques intrinsèques de certaines essences de bois comme par exemple sa densité ne représente pas un avantage par rapport à d’autres. Ainsi le cèdre rouge ne réfléchit pas plus les infrarouges que l’épicéa. Ce qui les séparent c’est le prix, bien plus élevé dans le cas du cèdre rouge.

En réalité l’option du bois est surtout esthétique. On pourra l’aimer avec ou sans nœuds, clair ou rosé, avec ou sans veinage,…
Ces variantes ont toujours un impact important sur le prix. Il peut s’avérer judicieux d’opter pour une essence de bois dont l’aspect se mariera avec son intérieur si la cabine de sauna infrarouge est bien en vue. Si par contre elle est installée dans une pièce spécifique, une salle de sport, une cave, alors la version standard s’imposera. 

Plus important sera les épaisseurs de bois. Ces caractéristiques déterminent la solidité de la fabrication et donc sa résistance dans le temps. Les saunas fait à base de lambris d’une épaisseur inférieure à 13 mm seront à éviter. Trop fragiles, ils se fissurent rapidement et n’assure plus leur rôle d’étanchéité à l’air. Très rares sont les informations sur les caractéristiques techniques. Il est important dans ce cas d’interroger le fournisseur afin de s’assurer de la pérennité du sauna proposé.


Bois sauna infrarouge
Guides achatPolitique juste prixLivraison transporteur
Deamande information
FacebookTwitter    Google+

Modes paiement