Résistances et émetteurs infrarouge sauna

Il existe deux grandes familles d’émetteurs infrarouges reconnaissables à leur forme.
D’un côté les émetteurs tubulaires et de l’autre les plaques en carbone.

Les émetteurs tubulaires étaient à l’origine les plus répandus dans les saunas infrarouges. Ils peuvent être de plusieurs nature : céramique pour les plus anciens, magnésium pour les technologies les plus récentes. Placés dans les parois, ils sont quelquefois équipés d’un réflecteur en aluminium pour réfléchir la chaleur vers l’intérieur de la cabine.

Les émetteurs tubulaires sont performants et durables. Leur montée en température est rapide.  Par contre, du fait leur faible surface de chauffe, une résistance en céramique ne permet pas d’avoir une bonne répartition de la chaleur . La chaleur sera surtout ressentie à proximité immédiate de l’émetteur et moins lorsque l’on s’en éloigne.
D’une puissance supérieure, les résistances IR en magnésium permettent une chauffe rapide. Ils sont souvent associés aux émetteurs en carbone.

Ces derniers d’une épaisseur de quelques millimètres peuvent avoir une surface jusqu’à 1 m2 pour les plus grands. Leur principal intérêt est de diffuser la chaleur infrarouge sur une surface bien plus importante que les émetteurs tubulaires. La chaleur est mieux répartie dans la cabine.

Dernier venu, le radiateur Comfort. Puissant il permet une utilisation quasi-immédiate du sauna infrarouge. Placé devant un large réflecteur en aluminium sa chaleur est mieux diffusée et nettement moins directionnelle que les résistances IR d’ancienne génération. Les émetteurs Comfort peuvent venir en complément d’émetteurs carbones ou être la seule source de chaleur sur les modèles de grandes tailles et haut de gamme.

 

Resistance IR sauna
Guides achatPolitique juste prixLivraison transporteur
Deamande information
FacebookTwitter    Google+

Modes paiement