Sport et sauna

L’utilisation  d’un sauna va de pair pour certains avec la pratique du sport. Ils l’associent à la fin de leur séance pour se détendre et aider le corps à récupérer et à éliminer les toxines.

En réalité rien ne prouve qu’un passage dans le sauna soit bénéfique après le sport. Le sauna exerce lui-même une contrainte physique. Le corps doit d’adapter pour réguler sa température interne et en limiter son élévation. C’est donc en soit un véritable effort qu’il doit fournir. L’organisme déjà éprouvé et fatigué par une activité physique aura davantage de difficultés à répondre à cette nouvelle sollicitation.

Certains argumentent que la sudation abondante obtenue par le biais d’un sauna permet d’éliminer plus rapidement l’acide lactique formé dans les muscles lors de l’effort et donc d’éviter les courbatures du lendemain. Il n’en est rien. Il a été prouvé récemment que l’acide lactique n’est pas responsable des courbatures mais qu’elles proviennent de micro déchirures musculaires. Ce qui permet d’éviter les courbatures c’est la fréquence d’entrainement. Plus elle est élevée et moins les courbatures se feront sentir.

Par une sollicitation intense des muscles, la plupart des sports augmentent la température interne et font transpirer.  La sueur est un excellent moyen de rejeter les toxines et autres résidus toxiques emmagasiné par l’organisme.

Le sauna est bénéfique pour le corps et l’esprit. Sa pratique régulière permet un réel bien-être aussi bien physique que mental. Il est recommandé pour toute personne souhaitant améliorer ou préserver son niveau de forme.  Les sportifs peuvent l’utiliser dans le cadre d’un programme d’entrainement à condition de bien le dissocier d’une séance intensive.

Femme sueur   

Guides achatPolitique juste prixLivraison transporteur
Deamande information
FacebookTwitter    Google+

Modes paiement