Le bain nordique

L’ancêtre du spa

Le bain nordique nous vient de Scandinavie. On le trouve aussi sous l’appellation bain scandinave ou spa nordique. Il s’agit d’un baquet en bois de forme ronde suffisamment grand pour s’y installer à plusieurs personnes. La capacité en eau est variable mais elle oscille en général entre 1000 et 2000 litres.

Véritable lieu de convivialité, le bain nordique est utilisé tout au long de l’année en famille ou entre amis. Il peut être installé n’importe où en complément ou non d’un sauna extérieur. Son intérêt ? La détente au milieu de la nature ou d’un jardin.

L’eau est chauffée par un poêle à bois relié par 2 tuyaux au baquet permettant une circulation naturelle de l’eau. Celle-ci se fait sans pompe ce qui permet l’installation n’importe où, sans aucun branchement électrique. Il existe des bains nordiques avec le poêle à bois intégré ou externe.

La magie du feu de bois

Le poêle intégré permet de gagner de la place mais réduit de fait le volume intérieur du bain. Notons que l’alimentation en bois se fera bien sûr toujours de l’extérieur.

Avec le poêle externe, tout le volume du bain restera disponible. De plus, lorsque le poêle est équipé d’une trappe vitrée cela permet de profiter de la vue des flammes. Le temps de chauffe dépend évidement de la température extérieure et de la température initiale de l’eau. En général, il faut compter entre 1 et 2 heures.

L’essence de bois la plus fréquemment utilisée est le pin nordique. Et pour cause, c’est celui qui est le plus répandu en Scandinavie.

Une concession nécessaire

A son origine, le bain nordique n’était fait que de bois. Cela posait deux problèmes :

Tout d’abord l’étanchéité : elle n’est assurée que si le bois est maintenu mouillé c’est-à-dire lorsque la bain est rempli. Dès lors qu’il est vide, les lames de bois sèchent et se rétractent. De petits espaces apparaissent alors et l’étanchéité n’est plus assurée.

Le second inconvénient d’un bain 100% bois est son entretien et la qualité de l’eau. En effet, des bactéries risquent de se développer assez rapidement. Elles s’incrustent dans le bois et maintenir l’eau propre devient impossible.

La solution réglant ces deux problèmes est l’insert en plastique. Il s’agit d’une coque plastique épousant la forme intérieure du baquet. Il assure une étanchéité parfaite et est simple d’entretien. Il permet aussi l’emploi de produit désinfectant pour l’eau sans risque d’abimer le bois.

Le bain nordique est à découvrir dans notre gamme de saunas extérieurs.

Publié dans: Sauna, Généralités