Le sauna éthique

Où est l'éthique dans un sauna ?

Il ne s’agit pas de vouloir mettre l’éthique à toutes les sauces bien que ce ne serait peut-être pas si inutile que cela.  Soit, mais quel rapport entre éthique et sauna ? Où est le problème et pourquoi en parler ?

Un sauna peut cacher des choses...

Un sauna c’est une construction en bois point final, non ? Et bien oui mais comme tout objet manufacturé il est de plus en plus produit dans des pays ou l’être humain n’est pas considéré en tant que tel mais comme un simple outil de production comme l’est un marteau ou un tournevis. Bien sûr même dans ces pays la main d’œuvre est rémunérée mais juste ce qu’il faut pour ne pas crever de faim et pouvoir continuer encore et encore à produire et à abreuver nos  pays riches de saunas destinés à nous relaxer, à jouir de la vie sans égards pour le miséreux qui l’a fabriqué.

Comment ne pas se tromper en achetant son sauna ?

Quelle alternative ? Le sauna fabriqué en Europe. De nombreuses usines réparties sur tout le territoire de l’Europe fabriquent ce type d’article très souvent de bien meilleure qualité. Au sommet de cette dernière citons les pays scandinaves avec des marques comme Harvia ou Tylö et une kyrielle d’entreprises de plus petite taille disséminées dans toute l’Europe de l’Est. Les exigences sociales sont en Europe plus élevées qu’en Chine ou au Vietnam mais surtout le sauna y a une histoire. Il y est fabriqué avec l’expérience des siècles passés et avec des matériaux locaux dans le respect de l’environnement.

Pour le consommateur un sauna éthique c’est pas seulement s’acheter une bonne conscience et participer un peu à plus de justice sociale mais c’est aussi l’assurance d’acquérir un bel objet durable, de qualité et aux vertus incomparables.

Publié dans: Sauna, Généralités