Sauna et enfants

Utilisation du sauna par les enfants

Le sauna traditionnel est l’endroit où traditionnellement la famille se réunissait. En Scandinavie, ce rite perdure en déconnexion totale avec le monde et ses évolutions galopantes. Il représente une sorte de socle immuable à la cohésion familiale et même plus largement à la société.

Resserrer les liens familiaux, partager des moments de quiétude et communiquer sans interférence avec les innombrables sollicitations de monde technologue nous entourant. Exit smartphone, écouteurs, consoles, écrans, rien que des personnes réunies pour partager des moments précieux.

Les enfants sont partie prenante des séances de sauna. Évidement la prudence s’impose. Il ne s’agit pas d’exposer un nourrisson à 80°C. Mais dès 4 ou 5 ans les enfants participent à ce rite. Ils restent en général au sol sur un caillebotis ou un tabouret en bois, là où la température n’excède pas 35°C. Petit à petit, au fil des ans, ils finissent par gagner les banquettes inférieures puis celles du haut.

La durée du passage dans le sauna est plus courte que pour un adulte. Plus fragile, son organisme ne supporte pas les situations extrêmes de manière soutenue.

Pour les plus petits, une surveillance est nécessaire pour éviter notamment qu’ils ne touchent le poêle brulant. Les enfants doivent boire avant et après être passés dans le sauna. Il ne faut jamais forcer un enfant à faire un sauna.

Un enfant ne doit pas être amené au sauna en cas de fièvre, de douleurs ou de n’importe quel autre affection. 

A l’issue de la séance, une douche fraiche permet d’aider le corps à récupérer et à réguler sa température interne.

Publié dans: Sauna, Utilisation